"UN MEUBLE-UNE HISTOIRE": LE fer à repasser

On en voit souvent dans les brocantes, les vide-greniers ou chez nos grands-parents...
Le fer à repasser en fonte est aujourd'hui exposer en simple élément de déco vintage ou encore en serre-livres ou calle porte!

Ayant moi même plusieurs fer rétro en déco, j'ai voulu m'y intéresser car je pense que comme moi, vous ne vous êtes jamais posé la question de l'origine du fer à repasser, son évolution, son fonctionnement au fil des années... 

Ce ne sont pas des questions "existentielles" mais c'est toujours sympa d'avoir quelques infos sur des objets que l'on peut rencontrer assez souvent ou avoir en déco chez soi!

 

 

 

 

 


Tout a commencé au 4ème siècle (ou au 1er siècle avant notre ère.. On a un doute quant à la période exacte!)

En effet,  en Chine, on utilisait des objets creux comme des casseroles remplies de charbon de bois pour lisser les linges et les vêtements.

Mais il a fallu attendre le début du 17ème siècle pour voir les premiers "vrais" fers à repasser apparaître.
Composé d'une semelle en fonte d'un manche en fer, on le réchauffait (avec précaution!) dans la braise (via des fourneaux) pour pouvoir ensuite l'utiliser. Sa forme triangulaire permettait alors de repasser dans les angles des vêtements.


Au 19ème siècle, toujours avec ce système de fer à repasser en fonte, le système à changer!

L'intérieur du fer est creux, de sorte à déposer directement la braise pour une praticité et une efficacité beaucoup plus optimales! On inversait le processus finalement.. C'est ce qu'on appelle le fer à chauffage par "masse".

L'idée était de mettre du métal préalablement chauffé sur de la braise, à l'intérieur du fer. Ces fers étaient fabriqués par un système de moulage, pour une production plus importante. La poignée était en bois.


1882 a été une année décisive (oui..décisiiive) dans l’histoire du fer à repasser. Et oui, c'est en 1882 que l’américain Henry W. Seely déposa le brevet du premier fer à résistance électrique. Le fer électrique simplifie le repassage. Le chauffage de la semelle est régulier (via une plaque chauffée par le courant électrique), il n’est donc plus nécessaire d’avoir plusieurs fers.


En 1902, il y a un autre tournant dans l'histoire du fer à repasser.  Celui-ci intègre une résistance qui le fait chauffer directement avec l’électricité (l'utilisateur doit retirer et rebrancher les fiches du cordon électrique pour maintenir la température souhaitée: que ce ne soit ni trop chaud ni pas assez)


Quelques années après , vers 1917, l’entreprise Calor commercialise le premier fer électrique européen, et démocratise alors ce type de fers, qui est une révolution!


Vint ensuite, quelques années après, l’intégration du Thermostat (pour limiter les potentielles brûlures des vêtements) et du réservoir, puis le fer à repasser à vapeur et enfin la centrale à vapeur. 
Depuis, les constructeurs n'ont de cesse de rivaliser sur tous les plans avec ces appareils, pour conquérir encore plus de clientèle: poids, ergonomie..

 

Sources:
histoiredesfersarepasser.wordpress.com
technoschool.free.fr
marcelgenco.free.fr